La motivation et la confiance en soi

La démission : 7 astuces de prévention pour les Patrons d’entreprise

La démission

Vous êtes confronté à la problématique de la démission de vos collaborateurs.
Vous réfléchissez dans tous les sens à cette énigme qui bouleverse les entreprises.
Mois après mois, l’effectif de votre équipe diminue graduellement.

Pour une petite entreprise, cela suscite encore plus d’inquiétudes pour le Patron qui se demande anxieusement :

  • Vais-je un jour finir par me retrouver seul ? seul face aux défis de croissance de mon entreprise ?
  • Et si tout le monde claquait la porte ?

Des questions assez légitimes.

Ou peut-être vous n’avez jamais pris le temps de réfléchir à fond à cette problématique.

Attention !

Imaginez…

  • Une belle boutique avec une vitrine assez attrayante remplie de très beaux articles, des produits innovants et exceptionnels mis en vente sans qu’il y ait des Hommes pour les proposer à des prospects ou à des clients.
  • Une Entreprise construite avec des matériaux de qualité et dont la beauté extérieure comme intérieure est impeccable sans des hommes pour la gérer.
  • Une entreprise dont le patron serait à la fois à l’accueil, au secrétariat, à la comptabilité, à l’usine de production, au département Marketing ou à celui des Ressources Humaines… C’est impossible !
  • L’état d’une maison non habitée durant une longue période : Des fissures partout, puis, inhabitable.

Vous convenez avec moi que ce serait du chaos.

Les départs en cascade de vos collaborateurs sont un réel frein à votre crédibilité et à la notoriété de votre entreprise.

Je sais exactement à quoi cela peut ressembler parce que je suis passé par là aussi en tant que collaborateur puis Manager.

Dans cet article, Vous découvrirez :

  • Des statistiques ahurissantes d’abdication de salariés et ce qui se passe après leur démission.
  • Quelle est la catégorie de collaborateurs qui abandonnent leurs équipes.
  • Sept (07) astuces simples et efficaces pour prévenir les départs en cascades et faire progresser votre entreprise.

Alors si vous voulez tout savoir à propos, cet article est pour vous. Lisez-le jusqu’à la fin puis, partagez avec moi votre expérience avec la question de la démission.

La démission est un sujet qui passionne…

Chefs d’entreprise, Managers, salariés, Hommes de droit, Consultants, Chercheurs, Coachs, internautes s’y intéressent.

Récemment, je me suis amusé à faire une recherche sur youtube en tapant dans le champ de recherche : « La démission ».

 Les résultats sont démentiels en termes de nombre de vues de vidéos disponibles sur le sujet comme je vous le montre sur l'image ci-après :

La démission_nombre de vues youtube

Il y a à boire dans cet océan de résultats. Un sujet qui ne laisse vraiment personne indifférent.

Bien évidemment, c’est important d’en creuser tous les contours. Mais, on ne finira jamais de faire couler d’encres et de salives à propos.

Mais j’ai été choqué…

la démission-titres youtube

Oui j’ai été bien choqué par l’orientation presque similaire que les auteurs de ces vidéos ont donné à leurs contenus. On peut lire des titres du genre :

  • Comment bien démissionner ?
  • L’art de la démission
  • Comment faire une lettre de démission ?
  • Démission : le délai de préavis
  • Démission : droit au chômage

Vous pourrez découvrir tous les titres en cliquant sur ce lien : https://www.youtube.com/results?search_query=La+d%C3%A9mission

Pour la plupart, l'urgence est de savoir comment bien démissionner. Maîtriser les subtilités des textes juridiques pour bien se retirer d’une entreprise et ne pas tomber dans les ravins de la loi.

Internet fournit assez d’éléments à vos collaborateurs qui pourraient prendre congés de vous sans tomber dans les mailles de la loi. Ils savent presque tout au sujet de la démission comme des professionnels en la matière.

Croyez-moi, cela ne vous arrange pas. 

Et si vous contourniez cet état de choses !

C’est bien possible !

C’est pourquoi, ici dans cet article, je partage avec vous sept (07) astuces simples et efficaces pour ne pas se retrouver seul face aux défis de votre entreprise.

Vous devez prendre les choses en main pour éviter de vous retrouver un jour tout seul dans votre entreprise.

Donnez à vos collaborateurs des raisons de rester avec vous pour faire grandir votre entreprise.

Rassurez-les qu’ils sont au bon endroit.

Voici des chiffres ahurissants

Entre 2009 et 2012, en France, plus de la moitié des ruptures de CDI sont des démissions soit 56 % (Source : Dares, note du 31/08/2017 dans le cadre du groupe de travail relatif à l’assurance chômage).

En 2016, voyez sur ce graphique ce que cela donne.

La démission-rapport Dares 2016

De même, Le rapport des données statistiques de l’Association Française des banques de 2014 à fin 2018 renseigne sur l’acuité de la problématique de la démission.

Observez ci-dessous la capture d’un extrait de ce rapport. Vous pourrez voir tout le rapport en cliquant sur le lien suivant : 

http://www.afb.fr/Web/afb/InternetAFB.nsf/DocumentsByIDWeb/BDKBC9/$File/Profil%20de%20Branche%20Emploi_AFB%202019.pdf

La démission-rapport-AFB

C’est vous dire que tous les secteurs d’activités, tous les pays, toutes les entreprises, petites, moyennes ou grandes sont touchés par ce phénomène.

Concrètement, voici ce qu’il se passe après le départ de vos collaborateurs…

Il y a un adage africain qui dit : « Quand le malvoyant te dit qu’il va te lancer une pierre, c’est qu’il a déjà la pierre sous son pied » (Nota: C’est juste un adage. Y faire référence n’a pas pour objet de stigmatiser. Tous les êtres humains sont égaux.)

Mis à part vos collaborateurs qui démissionnent sans réfléchir, le plus souvent, la majorité prend le large en ayant cette assurance que dans les heures qui suivront, ils retrouveront un emploi pérenne.

Dans mon guide Complet pour un résoudre avec un collaborateur que je vous ai offert gratuitement, je vous ai expliqué que lorsque j’étais salarié, je n’ai jamais eu peur de la question du chômage.

J’ai toujours eu foi en mes compétences, mon savoir-faire, mon background pluridisciplinaire.

Retrouver ou ne pas retrouver un emploi après une démission n’a jamais été mon souci ; parce que quiconque serait intéressé par mon curriculum vitae.

Plusieurs de vos collaborateurs ont certainement foi de retrouver un emploi pérenne après vous avoir quitté. Et ils n’hésiteront pas à partir s’ils le désirent réellement.

Pour preuves, observez ces chiffres sur le temps de retour à un emploi pérenne après une démission :

démissionnaires

Temps de retour à un emploi pérenne

Les Cadres de l'équipe

70% : dans le mois qui suit leur démission

Profession intermédiaires

54% : 1 mois après leur retrait de l’équipe

Employés

31% : 1 mois après leur démission

Ouvriers qualifiés

40% : 1 mois après leur retrait de l’équipe

Ouvriers non qualifiés

18% : 1 mois après leur résignation

Ouvriers Non Qualifiés

26% : 4 mois après leur démission de l’équipe

(Source : Dares Analyses n°031, Ruptures conventionnelles de 2008 à 2012)

Avez-vous analysé à fond ces chiffres ? Faites-le s’il vous plaît ! C’est très important.

Faites l’analyse en la rapportant à votre entreprise.

Surtout pour une petite entreprise, perdre 56% de ses collaborateurs, pour moi, c’est " un drame pur et simple". 

Le drame est encore poignant quand on sait qu’un fort pourcentage de démissionnaires retrouvent un emploi pérenne entre 1 et 4 mois après leur départ.

Peut-être, votre entreprise comporte 10 personnes. Imaginez ! vous perdrez 6 collaborateurs.

S’ils sont au nombre de 5, c’est la pure galère. Trois (03) partiront et vous serez seul avec 2 collaborateurs qui, croyez-moi, finiront par partir eux aussi.

Voyez-vous, pourquoi il est important de lire cet article jusqu’à la fin ?

Autre chose que je veux faire remarquer avant de passer à l’étape suivante.

Depuis, je ne vous ai pas parlé de « perte de ses meilleurs collaborateurs ».

Et j’ai des raisons de ne l’avoir pas fait. 

Je vous dis pourquoi !

Revenons au tableau ci-dessus.

Remarquez que :

  • 18% des ouvriers non qualifiés retrouvent un emploi pérenne un mois après. 
  • 26% sont employés ailleurs de façon pérenne 4 mois après leur départ.

La leçon qui s’en dégage : Du Planton au plus diplômé de votre équipe, tout le monde est important. 

Chacun joue un rôle important dans votre entreprise.

Ne négligez personne s’il vous plaît ! Votre succès en dépend.

Bien que la catégorie qui est la plus prompte à vous laisser seul dans votre entreprise soit vos meilleurs collaborateurs, les cadres de votre équipe, si rien n’est fait, tout le reste finira par se retirer.

Alors, imaginez à quoi cela pourrait ressembler !

Autre détail subtile à craindre : Vos concurrents

Bien sûr, vos concurrents. Ceux qui exercent dans le même domaine d’activité que vous et qui cherchent continuellement à vous affaiblir de l’intérieur.

Leur priorité, c’est comment faire pour vous ravir vos collaborateurs qui vous font progresser.

Ne l’oubliez pas chers patrons d’entreprise !

Année après année, vous vous investissez corps et âme dans des stratégies pour faire atteindre à votre entreprise le sommet de la réussite. Vous investissez peut-être des fortunes sur vos collaborateurs.

Sachez que plusieurs personnes vous épient continuellement. Je peux vous le rassurer. Vous pouvez en être certain. Et les plus redoutables de vos espions, ce sont vos concurrents. Alors, ne les laissez pas vous ravir ceux qui vous font progresser.

Je vous propose alors de réduire au maximum la défection dans votre équipe.
Je dis bien réduire parce que c’est utopique de vouloir éradiquer le phénomène de démission au travail.

Tous ne partent pas parce qu’ils sont mécontents. Tous les collaborateurs qui vous laisseront ne le feront pas parce qu’ils vous détestent ou n’apprécient pas votre leadership.

Il y en aura qui voudront changer d’air pour diversifier leurs expériences et connaissances. D’autres voudront changer d’emploi.

Alors, dans ce cas, ne les en empêchez pas.

Souhaitez-leur de faire une très bonne carrière dans leur nouvelle aventure. Et surtout, gardez de très bonne relation.

La vie n’est pas faite que de relations Patrons d’entreprise-employés. Il y a autre chose après cela

Voici les 7 astuces très simples que je vous propose pour prévenir la démission

1. Prendre ses responsabilités avec maturité et bravoure

Les collaborateurs n’apprécient pas voir leur Patron fuir devant ses responsabilités.

J’ai connu des Patrons d’entreprise qui ne veulent contrarier personne. Ils écoutent tout le monde, mais n’arrivent pas à prendre des décisions adéquates dans un timing parfait.

Ils sont pour la plupart qualifiés de « Managers mous ».

Ils cèdent à toutes les caprices. Ils ne font rien dans les règles de l’art.
Ils manquent de méthodes, de rigueur dans le travail.

Tout leur échappe.

Ils n’arrivent pas à fédérer leur équipe avec professionnalisme. Ils sont juste « Patrons de nom ».

Ne soyez pas ainsi.

Sinon, vos collaborateurs préfèreront s’en aller.

Ils aiment la compagnie de Patrons engagés. 

Ils aiment l’ordre, la planification, la rigueur dans le travail.

Ils veulent vous voir prendre des décisions idoines au moment opportun ; ni trop tôt ni trop tard.

Ils aiment des Patrons-Leaders d’équipes. Des patrons qui n’abandonnent pas leurs collaborateurs au milieu des tumultes. 

Armez-vous de ténacité, de bravoure, de courage, d’énergie et de volonté soutenable face aux défis quotidiens de votre entreprise.

Vos collaborateurs l’apprécieront. 

Autre astuce…

2. Faciliter l’autonomie de ses collaborateurs

Les collaborateurs apprécient jouir d’une autonomie d’actions.

Je me rappelle avoir dit à un Ex Patron : « Je sais ce que j’ai à faire. Je n’apprécie pas qu’on me téléguide. Tu m’as donné des orientations claires et je les aie parfaitement comprises. Si je suis bloqué, je viendrai te voir pour t’en parler ». 

Vous les savez capables de mener à bien ce projet ou cette tâche que vous leur confiez.

 Alors pourquoi ne pas les laisser tester leurs capacités et aboutir à un résultat.

«Le meilleur manager est celui qui sait trouver les talents pour faire les choses,   et qui sait  aussi refréner son envie de s’en mêler pendant qu’ils les font » Theodore Roosevelt

Je ne dis pas de ne pas évaluer chaque étape du processus. Loin de là.
Mais, sachez qu’ils apprécient qu’on leur cède une parcelle d’autonomie.

Le Patron est souvent anxieux, je sais.

Quand il pense aux investissements financiers effectués, il se demande constamment si les collaborateurs pourront réussir telle ou telle autre tâche.

C’est légitime. Mais vous n’êtes pas des supermen à tout faire. Vous ne pouvez pas tout faire.

Croyez-moi ! si vos collaborateurs sentent que vous essayez de tout faire à leur place, ils préféreront s’en aller pour vous céder la place.

Passons à une autre astuce.

3- Constituer un parasol pour ses collaborateurs

Vous ne pouvez pas imaginer l’effet que cela produit dans l’esprit de vos collaborateurs de savoir qu’ils peuvent compter sur leur patron pour les protéger contre le soleil et la pluie.

Sinon, ils prendront le large. Mais, quel type de soleil ? Quelle nature de pluie ?

  • Le soleil de soupçons qui fragilise l’harmonie de vos équipes
  • Les pluies de commérages et de médisance qui émoussent l’engagement de vos collaborateurs. Cela les choque plus quand ils savent que le Patron aussi y participe allègrement sans y mettre une fin énergique et définitive.
  • La pluie de diffamation. Ne permettez pas à aucun collaborateur de nuire à la réputation d’un autre collaborateur, à son honneur.

Quelle autre astuce pourrait empêcher vos collaborateurs de démission ?

4- Apprécier leurs apports au progrès de l’entreprise

C’est décourageant de ne jamais recevoir l’appréciation de son Patron.

L’être humain aime se sentir important dans un système.

Je ne parle pas ici de Salaire. Je ne parle ni de dollar, ni d’euro ou de Francs CFA.

Je ne dis pas non plus que le salaire n’est pas important.

Il faut y attacher une importance particulière parce que, avant tout, vos collaborateurs travaillent avec vous, d’abord, pour un salaire.

Je l’ai expliqué dans l’article : 25 piliers de bienveillance à mettre en place dans une TPE.

Je parle ici de reconnaissance.

Un mot simple mais, Puissant pour booster l’engagement de vos collaborateurs : « MERCI ».

Tout peindre en noir dans son équipe ou ne remarquer les actions de ses collaborateurs que quand ils font moins bien leurs tâches est décourageant.

Je partage avec vous un modèle de message que je vous conseille d’envoyer de temps en temps à vos collaborateurs ; qu’ils atteignent tous leurs objectifs ou pas. 

Je l’ai essayé à plusieurs reprises et l’effet est démentiel.

Je l’ai conseillé à nombre de Patrons d’entreprises et le feedback est réjouissant.

Voici le script : « Bonjour Monsieur/Madame Y. (mettre le nom de votre collaborateur). Peut-être cela vous surprend de me lire à cette heure-ci (Le Lundi matin très tôt ou le dimanche soir) sachant que tout à l’heure (Si c’est le Lundi matin très tôt) ou demain matin (si c’est le dimanche soir) on devra se voir au bureau. Je n’ai pas pu m’empêcher de saisir le clavier de mon ordi/phone (cela dépend) pour vous écrire ces quelques mots.
Juste pour vous dire que vous êtes important pour l’équipe/l’entreprise/le département Z (nommer le département auquel le collaborateur appartient). Merci pour votre engagement continuel dans l’équipe. De nouveaux challenges nous attendent toute cette semaine. Entre autres, …….(énumérer quelques défis). L’équipe compte grandement sur votre apport sans faille. Alors, on se retrouve tout à l’heure (Si c’est le Lundi matin très tôt) ou demain matin (si c’est le dimanche soir) pour relever ensemble ces défis. Une dernière chose, n’oubliez pas de prendre une tasse de café avant de venir. Cela pour avoir l’énergie nécessaire face aux défis (mettre entre parenthèses : sourire ou une émoticône de sourire). »

Vous ne pourrez savoir la joie que vous aurez semé dans le cœur de votre collaborateur avec ce message inattendu.

Il se sentirait aimé, important et motivé pour continuer la lutte en dépit des difficultés. Il songerait moins au départ.

Mais, attention! Votre collaborateur se moquera de vous si c’est après vous avoir remis sa lettre de démission que vous lui envoyez ce message.

Alors, je vous conseille de commencer la mise en pratique au plus tôt.

5- Traiter ses collaborateurs avec respect

Vos collaborateurs sont des personnes humaines.

Ils ne sont pas des animaux.

Ils aiment qu’on les considère comme tels.

Ils apprécient qu’on les respecte.

Ils aiment se sentir comme chez eux. Respectez tous les membres de votre équipe quel que soit leur âge.

Adressez-leur la parole avec respect. Surtout en public ou en présence d’autres collaborateurs ; même quand il s’agit de leur faire des reproches.

Ne les ridiculisez pas. Le faire, c’est les pousser dehors.

L’avant-dernière astuce…

6- Rendre ses collaborateurs meilleurs que ce qu’ils étaient

Pour une large majorité des Patrons d’entreprise, tout se résume aux chiffres.

Renforcer les capacités de leurs collaborateurs ne fait pas partie de leur priorité. C’est à la limite une perte d’argent pour eux.
Mais, ce n’est pas vrai.

Faites éviter la routine à vos collaborateurs. Ils veulent progresser. Donnez-leur cette opportunité.

J’ai déjà vu dans ma carrière de Consultant des Patrons qui empêchent leurs collaborateurs qui veulent suivre à leurs propres frais des formations complémentaires pour actualiser et renforcer leurs capacités.

Alors que vous lisez cet article, je vous fais une demande : « N’agissez pas ainsi. Mais encouragez-les en subventionnant même des formations ».

Ayez un plan de formation et un plan de carrières pour vos collaborateurs.

Les collaborateurs apprécient appartenir à un cercle qui les fait progresser.

Une dernière astuce...

7- Donner du sens aux tâches de ses collaborateurs

Ce point est assez important.

Vos collaborateurs veulent être convaincus qu’ils ne perdent pas leur temps en étant avec vous.

Parfois, ils ont l’impression de perdre du temps.

Donnez du sens à leur travail.

Que les processus soient clairement décrits.

Que la Vision de l’entreprise soit bien explicitée et internalisée par tous.

Quand tout est flou, le collaborateur ne se sent pas en sécurité. Il ne sait pas quand sa responsabilité serait engagée. Il ne voit donc aucun sens à son travail.

Il préfère s’en aller.

Voilà tout...

Voilà quelques astuces pour resserrer l’étau autour de votre équipe pour prévenir les démissions en cascade dans votre équipe.

A vous d’agir.

C’est important de ne pas procrastiner.

Pour vous aider, voici en image le résumé des sept (07) astuces développées cis-dessus.

Infographie_7 astuces simples pour prévenir la demission

A analyser les conséquences de la démission sur votre équipe, suivre ces conseils en vaut la peine.

Ce que je vous conseille de faire maintenant, c’est de commencer d’abord par la 4ème astuce en utilisant le script de message testé que j’ai partagé avec vous à ce niveau.

Je l’ai spécialement monté en image téléchargeable pour vous. La voici:

Démission_Script Message de motivation

Alors téléchargez-le et mettez-le sur le bureau de votre Ordinateur. Cela vous fera rappeler l’urgence de l’action dès le dimanche ou le Lundi prochains.

A vous d’agir…

A présent, partagez avec moi en commentaire votre expérience avec la question de la démission.

Quelles fussent vos erreurs et vos réussites dans ce domaine ?

Bonne réussite à votre entreprise !

Comments

  1. Dogui Elvis

    Merci coach pour ces astuces qui le sont d’une grande utilité. J’ai pas encore fais l’expérience d’une démission dans ma carrière professionnelle. Mais au niveau de mes responsabilités à l’église, j’ai été tenté une fois de démissionner. En fait, j’etais le secrétaire général adjoint de la communauté . Et à un certain moment je n’étais plus associé aux décisions concernant la vie de l’église parceque , j’étais beaucoup exigeant quant aux moyens logistiques mis à ma disposition. La plupart des courriers officiels étaient imprimés dans les cybercafé pour cause de d’imprimante. Ça réduisait considérablement mon champs d’intervention. Le comble est que , cesdits courriers étaient imprimés à mes frais. J’avais décidé de rendre la démission jusqu’à ce que je sois muté au service communication en tant que chargé de communication. Là encore je commence à rencontrer les memes problèmes logistiques. Mais j’observe av c beaucoup de d’attention, mais les causes produisant les mêmes effets, je sais que je ne m’empecherai pas de mettre à exécution ce projet de démission pour rester à concentrer sur d’autres programme d’activités que je compte lancer d’ici peu. Voilà un peu ce que je vis concernant la démission en entreprise. Merci.

    Reply
  2. Aboua Hermann Author

    Merci M. Dogui pour ce partage d’expérience.

    J’ai vécu comme vous assez de déboires concernant ce phénomène. Ces astuces m’ont grandement aidé.

    C’est pourquoi je les ai partagées.

    Je vous souhaite du courage dans la mise en place de vos programmes d’activités futures.

    Reply

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *